LAINES ET CACHEMIRES

LA LAINE DANS TOUS SES ÉTATS

asst jusqu'au 30 mars 2011 179-.jpg

Nous entretenons avec la laine une relation très intime. Qui n’a pas l’impulsion de porter à sa joue un cachemire ou une laine extra-fine pour en apprécier la douceur presque sensuelle… Au-delà de tous les qualificatifs, c’est au toucher que l’on reconnaît la qualité d’un tricot, qui se traduit par une légèreté et une douceur supérieures.

Cette qualité porte un chiffre : le micron. Le micron, qui correspond à un millième de millimètre, est en fait le diamètre de la fibre. La qualité et le prestige d’une laine sont inversement proportionnels à son micron, déterminé par la partie de l’animal d’où provient la toison. Une laine ultra-fine, d’un micron de 16 ou 18 par exemple, est d’une douceur telle qu’elle se porte à même la peau.

Dans une laine ultra-fine, vous n’avez jamais trop chaud ni trop froid. Aérée, elle s’adapte à la température de votre corps et de votre environnement, offrant une ventilation efficace à l’intérieur ou une protection thermique unique à l’extérieur.

Résultat : nos laines de micron fin ne piquent tout simplement jamais. Côté chaleur, il est faux de croire qu’elle augmente avec le micron. La laine de micron fin possède des qualités isolantes et absorbantes qui lui confèrent une chaleur que n’ont pas les laines épaisses de gros micron. Les laines que choisit ça va de soi se situent entre 15 et 19 microns, fait rare dans le milieu du tricot où la norme oscille plutôt autour des 24 microns.

Même nos gros pulls enveloppants sont faits de fils fins, que l’on double ou triple pour vous faire traverser la froidure en grand confort. Les laines se distinguent également par leur filage, cardé ou peigné. Notre cachemire et notre laine vierge sont des fibres cardées, plus chaudes, plus solides et d’une esthétique plus rustique. Notre mérino extra-fin s’inscrit dans la catégorie des laines peignées, plus raffinées parce que d’apparence parfaitement uniforme. Le style du tricot dicte le choix de la technique.